Vivre l’histoire racontée

LE NUMÉRIQUE, POUR UNE LECTURE DYNAMIQUE DU TERRITOIRE ?

Le numérique apporte des caractéristiques intéressantes pour de nouveaux modèles narratifs. Nathalie Paquet développe une réflexion sur une narration dynamique pour que le public vive l’histoire racontée.

Une narration qui s’appuie sur le territoire

Le récit est en résonance avec le territoire : tout est lié, connecté et complémentaire. L’immersion passe par l’interaction avec le territoire. Il s’agit de créer une expérience urbaine numérique au sein d’un écosystème, le territoire. Le territoire est média : on le lit, on le déchiffre, on s’amuse avec ses signes. Certains éléments conservent leur origine, leur signification, d’autres sont détournés. Seuls les participants qui sont « dans l’expérience urbaine» y voient un déclencheur. Transformer l’environnement tout en restant dans un cadre familier permet une (ré)appropriation de l’espace et une immersion réaliste.

La mise en récit numérique du territoire : une écriture en cinq dimensions ?

Les deux premières dimensions correspondent à une écriture dans l’espace (x,y). La troisième dimension est la profondeur du contenu (niveau de détail et couches multiples d’informations). La quatrième dimension concerne la temporalité (temporalité du territoire, temporalité de l’individu). Enfin, la cinquième dimension est liée au fait que les territoires se croisent et se superposent (flux d’informations, de flux conversationnels qui s’entremêlent). Cette approche permet une lecture sur mesure des contenus en fonction de nos intérêts et de notre temps disponible.

Une écriture combinatoire pour du sur-mesure

L’écriture combinatoire dépasse les contraintes de déplacement et laisse place à la déambulation, aux changements de trajectoires, aux arrêts contemplatifs, etc. Il est possible de réagencer le contenu du parcours à l’image d’un GPS qui recalcule l’itinéraire lorsqu’on change de trajectoire. On dépasserait la consultation rigide du parcours linéaire en faveur d’un parcours qui peut devenir « comportemental ».

LE TERRITOIRE, UNE NOUVELLE INTERFACE POUR DES FILMS À VIVRE DANS LE RÉEL

Le potentiel d’un parcours en cinq dimensions et comportemental couplé aux mécaniques de jeu des ARG (jeux en réalité alternée) participe à une nouvelle forme de spectacle, de film à vivre dans le réel. Il ne reste plus qu’à écrire les histoires…

Et un jour qui sait vous pourrez être le héros de The Game !

Back to Top